Services aux adhérents


Le GICAN, en tant que syndicat professionnel, s’engage pour accompagner ses adhérents dans leur développement et construire une solidarité plus forte entre ses membres. A cet effet, le GICAN leur propose de nombreux services, que l’on peut diviser en cinq grandes missions.


1. Représentation

Le GICAN représente ses membres au sein d’un certain nombre d’organisations régionales, nationales, comme le Cluster Maritime Français ou le Conseil des Industries de Défense (CIDEF), et européennes, comme SEA Europe. Les adhérents sont tenus au courant des discussions et des avancées obtenues au sein de ces instances par le biais des différents moyens de communication du GICAN et par le biais de comptes-rendus et des différents comités du GICAN. De plus, le GICAN fait bien évidemment valoir au sein de ces instances les intérêts de ses adhérents.


2. Communication

Le GICAN recourt à différents médias pour accomplir cette mission, que ce soit une communication très régulière via son site internet, avec des communications et des fiches sur chacune de ses sociétés, ou ses comptes Twitter et LinkedIn. Le GICAN communique également via des publications plus espacées mais plus denses : son annuaire adhérent évidemment, publié tous les 2 ans, mais aussi le rapport d’activité annuel, ou les brochures capacitaires mettant en valeur les savoir-faire des adhérents sur un sujet particulier.


3. Information

Le GICAN se doit non seulement de promouvoir la filière mais également d’assurer la bonne information de ces adhérents. Le GICAN adresse chaque mois sa Lettre Info GICAN à plus de 600 destinataires parmi ses adhérents. De plus, depuis plusieurs années, le GICAN a déployé des VIE dans différentes zones d’intérêt pour l’industrie navale française (Singapour, Adélaïde, mais également à Bruxelles auprès de SEA Europe) et produit une lettre de veille internationale régulière. Le GICAN tient en effet à donner à tous ses adhérents les moyens de disposer d’un service d’intelligence économique. L’information implique aussi de mettre en relation les membres entre eux, pour permettre les développements de programmes communs.


4. Formation et emplois

Le GICAN est partenaire du Campus des Industries Navales, initiative lancée en 2018 par des régions, des groupements professionnels, des professionnels du secteur et des ministères. L’objectif est de promouvoir les métiers de la filière, en tension sur ce sujet et notamment les métiers d’ouvriers et de techniciens, et de revisiter les formations pour les adapter aux besoins des industriels. Le GICAN organise également des formations auprès de ces adhérents sur divers sujets : cybersécurité, référencement web, contrôle export.


5. Mise en place de structures

L’action du GICAN au sein de la filière sert aussi à la mise en place de cadres plus appropriés au développement des entreprises du secteur. Tous les projets du GICAN sont liés au besoin des adhérents. Face au besoin de soutenir le développement de l’innovation, le GICAN a ainsi œuvré à la création du CORIMER, au sein de la Filière des Industriels de la Mer. Il a également mis en place un programme d’accélérateur de start-ups, SEAstart, depuis octobre 2019, afin de répondre aux besoins des industriels du secteur qui ont de plus en plus recours à l’innovation externe pour répondre aux souhaits de leurs clients, et afin de permettre à des jeunes entreprises de s’insérer au sein du marché de l’industrie navale.