Groupement des Industries de Construction et Activités Navales

La croissance bleue

  • La « maritimisation » de l’économie est une tendance forte et créatrice d’importantes opportunités de développement pour l’industrie. Les mers et les océans sont un espace de croissance pour l’économie mondiale qui est confrontée à la raréfaction des ressources terrestres, à une pression foncière croissante dans des zones littorales surpeuplées ou à des exigences de sécurité toujours plus fortes pour les activités industrielles.
    L’espace maritime offre une opportunité exceptionnelle et prometteuse pour répondre à une demande toujours plus importante d’énergie (vent, courants, houles, soleil,…) de ressources biologiques (eau, poissons, algues, micro-organismes) et minérales (matériaux de construction, cuivre, fer, nickel, pierres et métaux précieux, terres rares, …).
     
  • L’économie maritime représente aujourd’hui dans le monde un chiffre d’affaires annuel de plus de 1 500 milliards de dollars.

 

 

 

  • Près de 15% des activités concourant à cette économie maritime sont apparues dans les 10 dernières années. La maritimisation de l’économie mondiale est bien une réalité qui doit inciter le GICAN à porter un regard prospectif sur son propre périmètre. Les adhérents du GICAN qui maîtrisent les technologies de la construction navale ont commencé à appliquer ces technologies aux autres domaines de l’activité maritime, dès maintenant aux EMR et aux infrastructures côtières ou offshore, demain à l’exploitation des ressources minières ou biologiques.

 

  • Parallèlement, l’espace où s’exercent les activités maritimes s’étend au-delà de la surface et des eaux sous-marines pour englober le fond des mers, le rivage, les fleuves et l’espace aéromaritime.  Le GICAN a donc vocation à  élargir  son périmètre d’action à l’ensemble des activités industrielles dans cet espace élargi.
    Dans cette perspective, le GICAN devra, naturellement, s’ouvrir à l'ensemble des industries et entreprises de technologies et d'ingénieries maritimes qui participent à la conquête ou à la maîtrise de ce vaste espace, qu’elles proviennent ou non de la construction navale.

 

 

Présentation du GICAN

  • Le GICAN, Groupement des Industries de Construction et Activités Navales, fédère plus de 180 industriels de la filière maritime française. Il réunit les chantiers navals, systémiers, équipementiers, sous-traitants, sociétés d’ingénierie, architectes navals et toutes les entreprises qui concourent à la construction navale civile et à ses équipements, à la construction navale de défense, de sûreté et de sécurité (DAS2), aux  énergies marines renouvelables (DAS3), à  la valorisation et à la protection des océans (DAS4) et aux infrastructures côtières et portuaires (DAS5).

  • Le GICAN est un interlocuteur naturel et reconnu du ministère de la Défense, de l’Industrie et de celui de Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer ainsi que du Secrétariat Général de la Mer.

 

  • Ce Groupement a pour vocation de défendre les intérêts de ses membres auprès de l’Etat et des institutions européennes, promouvoir leur savoir-faire à l’international et animer ce réseau de membres. Le GICAN organise également les salons Euronaval et Euromaritime.
  • RAPPORT D'ACTIVITE DU GICAN 2016 - 2017 : CLIQUEZ ICI