Retour aux actualités

Alfa Laval teste de nouveaux carburants pour accompagner la transition vers une marine marchande plus durable



Alfa Laval teste de nouveaux carburants pour accompagner la transition vers une marine marchande plus durable.

Suède, Lundi 8 mars 2020

Alfa Laval teste deux nouveaux types de carburants marins ; les biocarburants fabriqués à partir de déchets et le méthanol, dans son centre de test au Danemark. Rendre ces carburants commercialement viables peut avoir un impact important sur l'industrie maritime.

L'Organisation maritime internationale (OMI) vise une réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre liées aux navires d'ici 2050. Pour atteindre l'objectif de décarbonisation, l'industrie doit passer à de nouveaux types de carburants et à de nouvelles technologies de propulsion. Le centre de test Alfa Laval à Aalborg, au Danemark, joue un rôle clé dans le test de nouveaux types de carburants afin d’adapter et de développer des équipements pour les salles des machines de demain. L'espace d'essai de 2 800 m2 - déjà équipé pour les carburants fossiles actuels - a été agrandi pour tester les biocarburants et le méthanol.

« Un certain nombre de carburants sont sur la table pour une transition vers des systèmes de propulsion zéro carbone, mais les connaissances sur leur impact sur les auxiliaires moteurs (filtres, épurateurs, réfrigérants, chaudières) sont limitées. Nous voulons étendre ces connaissances grâce à des tests », déclare Sameer Kalra, président de la division Marine. « Notre ambition est de développer des solutions viables en coopération avec d'autres acteurs de l’industrie navale, afin que les armateurs puissent atteindre leurs objectifs climatiques quel que soit le carburant choisi. »

Étant donné que les navires ont une durée de vie de 20 ans ou plus, les navires zéro émission doivent commencer à entrer dans la flotte mondiale d'ici 2030 pour qu'une réduction de 50% d'ici à 2050. On prévoit qu'en 2023, le premier navire de commerce neutre en carbone au monde sera lancé, soit dans deux ans.

Saviez-vous que le méthanol est le combustible liquide le moins générateur de gaz à effet de serre ? Le biocarburant est un plus grand défi, car il est produit à partir de nombreuses sources différentes et nécessite donc des tests approfondis pour garantir un fonctionnement sûr.

 

Nous sommes Alfa Laval

Alfa Laval est actif dans les domaines de l'énergie, de la marine, ainsi que l'alimentation et l'eau, offrant son savoir-faire, ses produits et ses services à un large éventail d'industries dans une centaine de pays. L'entreprise s'engage à optimiser les processus, à créer une croissance responsable et à favoriser le progrès – en allant toujours plus loin pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs professionnels et de développement durable.

Les technologies innovantes d'Alfa Laval sont dédiées à la purification, au raffinage et à la réutilisation des matériaux, favorisant ainsi une utilisation plus responsable des ressources naturelles. Elles contribuent à augmenter l'efficacité énergétique et la récupération de la chaleur, à améliorer le traitement de l'eau et à réduire les émissions. Alfa Laval accélère ainsi non seulement le succès pour ses clients, mais aussi pour les personnes et la planète. Pour rendre le monde meilleur, chaque jour. C'est tout cela, Advancing betterTM.

Alfa Laval compte 16 700 salariés. Ses ventes en 2020 se sont élevées à environ 4 milliards d’euros. La société Alfa Laval est cotée en bourse au Nasdaq OMX.

 

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Virginie Nordmann
Marketing & Communication Manager Alfa Laval
Tel : +33469167646

www.alfalaval.fr