Groupement des Industries de Construction et Activités Navales

Espace Adhérents

Bilan Euronaval 2018 : un second porte-avions pour la France



Le salon international du naval de défense EURONAVAL s’est tenu à Paris-Le Bourget du 23 au 26 octobre 2018. Près de 200 entreprises françaises – PME, ETI et grands groupes – ont présenté leurs innovations technologiques à 142 délégations officielles et 25 000 visiteurs professionnels. L’annonce du lancement des études pour un second porte-avions français par la ministre des Armées Florence PARLY ainsi que le renforcement des partenariats stratégiques durant le salon confirment pleinement les bonnes perspectives de l’industrie navale française.  

L’édition 2018 d’Euronaval a été inaugurée le mardi 23 octobre par les visites officielles du Président de la République Emmanuel MACRON – première visite d’un Président de la République sur le salon -, de la ministre des Armées Florence PARLY et de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées Geneviève DARRIEUSECQ. Sur le stand du GICAN, qui réunissait 13 co-exposants, le Président de la République a pu découvrir les activités et les savoir-faire de trois entreprises de l’industrie navale française : Issartel, Streamwide et Bessé.

Lors de son discours, la ministre des Armées a annoncé le lancement des études pour la construction d’un second porte-avions français, successeur du Charles-de-Gaulle. Ces études couvriront une période de 18 mois jusqu’en 2020, pour un budget d’environ 40 millions d’euros. Le GICAN salue le lancement de cette phase d’études, qui permettra ainsi le maintien des compétences de l’ensemble de l’industrie navale française pour la construction de porte-avions. En effet, plus de 1 000 entreprises spécialisées, du chantier intégrateur aux équipementiers et systémiers, en passant par les fournisseurs de produits et services, œuvrent pour la construction d’un grand navire complexe tel qu’un porte-avions.  

 

parly.PNG