Groupement des Industries de Construction et Activités Navales

 

Euromaritime 31 janvier, 1, 2 février 2017

Pour sa deuxième édition, le salon Euromaritime a largement confirmé son ancrage, favorisant l’implantation d’Eurowaterways, salon européen de l’économie fluviale.

Le salon Euromaritime ferme ses portes à Paris Expo – Porte de Versailles (hall 6) après trois jours de rencontres, d’échanges, de découvertes et de débats.

Avec 5 000 visiteurs venus de 48 pays et 306 exposants représentant toute la diversité et la richesse du secteur maritime en Europe, Euromaritime, pour sa deuxième édition, a largement confirmé sa place dans l’agenda des industriels, investisseurs et décideurs politiques français et européens. Ce succès est à partager avec Eurowaterways, salon européen de l’économie fluviale, lancé cette année.

Euromaritime a reflété la vitalité économique du secteur maritime, présentant toutes ses composantes : construction et réparation navale, transport maritime, ports, pêche, sûreté, environnement, énergies renouvelables, offshore ou marétique (technologies numériques au service des activités maritimes).

Le salon a aussi eu pour vocation de porter les thématiques de l’économie maritime auprès des décideurs politiques français et européens. Les industriels, experts et élus ont échangé sur les défis de la croissance bleue lors de trois conférences plénières et de treize ateliers réunissant 110 intervenants européens.

80 acteurs concernés par le fluvial et le fluvio-maritime ont saisi l’opportunité d’exploiter les passerelles entre l’eau douce et l’eau salée, lors de la première édition d’Eurowaterways.

 

Un rendez vous business de référence

Pour les exposants, Euromaritime est devenu un rendez-vous business de référence.

« Euromaritime a permis aux exposants finlandais de nouer de nouveaux contacts, tant avec des visiteurs et exposants français qu’étrangers » a confié Marie-Zoé Belon-Laitinen, chef de projet chez Finpro. « Nous avons aussi pu nous rendre compte de l’état du marché. Après une période assez morne dans le secteur de la construction navale, nous avons été très agréablement surpris par l’attitude des acheteurs », a-t-elle ajouté. dez-vous en 2017.

« Ce salon fut absolument exceptionnel. Nos exposants du pavillon luxembourgeois sont ravis. Ils ont noué des contacts de haut niveau et très intéressant pour les affaires. Nous serons là de nouveau en 2017 et certainement sur une surface plus grande », a souligné Paul Marceul, secrétaire général du Cluster maritime luxembourgeois. Il a également insisté sur la qualité des conférences qui ont donné un bon aperçu des avancées futures.

« Les entreprises du Pôle de réparation et de construction du Port Atlantique La Rochelle sont très satisfaites », a confirmé leur représentante Patricia Hagerty.

« Le salon nous a ouvert de belles opportunités, nous resterons fidèles », a annoncé Philippe Gérard, directeur opérationnel de Seimi.

 

Un rendez-vous qui relaie l’ambition maritime des décideurs politiques

Deux personnalités européennes ont inauguré le salon le 3 février : le Maltais Karmenu Vella, commissaire européen à l'Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche, et Gesine Meissner, députée européenne allemande, présidente de l'Intergroupe Mer, rivières, îles et zones côtières. Ils étaient accompagnés d’Alain Vidalies, secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

Jeudi 5 février, la participation d’Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l’industrie et du numérique, au comité stratégique de la filière navale organisé par le Groupement des industries de construction et activités navales (GICAN), a également concentré l’attention de tous.

L’ancien ministre des transports et député socialiste Frédéric Cuvillier, la députée socialiste Patricia Adam, le vice-président de l’Assemblée nationale Marc Le Fur, le président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, la présidente du Front national, Marine Le Pen et l’eurodéputée FN Sylvie Goddyn ont également arpenté les allées du salon.

Convivialité, business et lobbying ont été les clés de la réussite de cette deuxième édition du salon de l’économie de la mer et des fleuves. Rendez-vous en 2017.

 

Télécharger nos documents

 

> plaquette du salon

> demande d'admission

> plan du salon

Commerciaux à contacter

Sabrina Jonas
        Responsable commercial
        sabrina.jonas@euromaritime.fr
        sabrina.jonas@eurowaterways.eu
        Tél : +33 (0)1 56 59 15 10